Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 1476 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Violences policières

86 articles
+++

La Police dans l’œil de Jossot et Faujour

Jusqu'au 30 août 2024 se tient au Musée de l'Histoire vivante de Montreuil, l’exposition « La Police dans l’œil de Jossot et Faujour ». Une cinquantaine de dessins vitriolés et hauts en couleur, dont des originaux et des inédits, dénonçant avec la même impertinence une répression policière brutale, du XIXe siècle à aujourd'hui.
+++

Avant-première: «Arrachons une vie meilleure» le livre de Ritchy Thibault

« Fils de gitan, enfant des classes populaires, je suis issu de ces familles dont la politique est considérée comme n'étant pas "leur affaire". Mais en 2018 à l'âge de 14 ans je me suis soudainement retrouvé sur les ronds-points occupés par les gilets-jaunes et je ne cesse depuis de parcourir le chemin de celles et ceux qui luttent avec opiniâtreté à travers tout le pays.
+++

Exilés à Calais : quand l’Etat fait le pari de la violence. Le rapport qui accable

Alors que Fabrice Leggeri, ancien patron de Frontex (l'agence européenne de gardes-frontières et de gardes-côtes) vient de rejoindre la liste RN des européennes, un rapport implacable de Human Rights Observers rend compt des violences policières et judiciaires qui s'abattent sur les exilés dans le Calaisis et le Dunkerquois. Deux zones devenues des no-rights-land, loù les droits des exilés sont violés, leur intégrité régulièrement attaquée. Et dans  lesquelles est appliquée une stricte politique d’invisibilisation. Au Poste a enquêté.
Sophie Boutboul
+++

Violences conjugales: quand l’agresseur porte l’uniforme

Tout a commencé par un électrochoc : en mai 2021, Chahinez Daoud, 31 ans, mère de 3 enfants, meurt brûlée vive par son mari violent. On apprendra deux mois plus tard que le policier qui avait recueilli l'une de ses plaintes pour violences conjugales venait lui-même d’être condamné pour les même faits. Gérald Darmanin annonce alors des mesures sans précédent : tout policier condamné pour violences conjugales ne devra plus être en contact avec le public, dans l’attente d’une décision du conseil de discipline. Deux ans après, comment ces mesures sont-elles appliquées ? Comment policiers et gendarmes gèrent-ils la question des violences faites aux femmes au sein de leurs propres rangs ? 
Vincent Nouzille
+++

Beauvau: ses réseaux, ses coups bas, ses tirs dans le tas, et son omerta

Dans son nouveau livre, «Le côté obscur de la force» (Flammarion), Vincent Nouzille révèle que des écoutes téléphoniques massives ont été décidées en secret pendant le mouvement des Gilets jaunes. Christophe Castaner dit avoir dû « taper du poing sur la table » pour forcer les services de renseignement à pratiquer ces écoutes à l'échelle industrielle (2000 Gilets Jaunes sous surveillance). Le livre affirme que cette surveillance n’a pas cessé depuis lors. Au contraire, elle s’est même élargie à d’autres mouvances, dont celles des écologistes.
+++

Confessions d’un (ex) gendarme

Il était gendarme, il a démissionné. Avec ces mots, publiés sur un blog de Mediapart: «Nous, policiers et gendarmes, participons à la criminalisation des classes populaires. Les collègues ne cachent pas leur xénophobie. Je pense toujours qu’il ne faut pas laisser ces métiers à des gens de droite. Mais j’ai envie de rejoindre la lutte face à ce système profondément injuste. Passer de l’autre côté de la barricade, comme diraient certains.»
Plus que jamais! Si Au Poste vous aide à tenir, aidez Au Poste à tenir!
Faire un don