Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 988 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Travail

2 articles
On avait convoqué le remuant, il y a deux ans. Depuis, la «bête d’affiche», comme le surnomme Les Jours, qui lui consacrent une série, n’arrête pas de faire parler de lui. François Ruffin revient donc Au Poste pour causer de son boulot (un nouveau livre, «Mal travail», aux éditions Les Liens qui libèrent), de son ascension, de ses vues et de ses visées. Mais aussi: de joie, de bonheur, de militance qui danse. Ça va être court (une heure), mais ça va être bien, avec du café, un chat en feu, comme nulle part ailleurs. Ruffin François, nouvelle convocation Mal-travail - Le choix des élites
+++

François Ruffin Au Poste

Il est arrivé avec son nouveau livre, «Mal travail» (Les Liens qui libèrent) et son débit mitraillette. Du travail, donc, et des souffrances qui enrichissent le CAC 40, on a causé. «Le travail devrait être de la brasse coulée, c'est de l'apnée aujourd'hui», dit le député de la Somme. Mais aussi, on a parlé franc: de son ascension, de ses vues et de ses visées. De ses prises de positions, sur le racisme, la police.
+++

Accidents du travail: silence, on tue

Depuis quatre ans, Matthieu Lépine voue sa vie aux morts au travail. Ils étaient ouvriers, ils étaient artisans, certains apprentis, d'autres tout juste stagiaires. Matthieu les répertorie un à un, l'un après l'autre, sur un fil Twitter dédié. Leur somme de leur mort au travail est bien plus qu'une collection, elle dit un fait social majeur en expansion, qui touche souvent des jeunes et des précaires.
Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don