Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses seuls donatrices et donateurs

Faire un don

Militantisme

12 articles
+++

Terres de luttes: dans les bases arrière des combats politiques et sociaux

Nous services avaient repéré le jeune Jeanticou Romain bien avant qu'il n'entre à Télérama et n'arpente la France en rupture. A l'époque, Romain était co-signataire d'un ovni documentaire, le Mystère de Grémouville (l'autre auteur, Charles-Henri Groult, a également sa fiche chez nous). Dans son tout nouveau, et premier, livre, «Terres de luttes» (Le Seuil), le voici qu'il se faufile dans sept territoires, comme autant de bases arrière des luttes politiques et sociales:
+++

Que reste-il de 1968 et de ses héros ordinaires?

C'est un pavé (sans mauvais jeu de mots), avec style et avec entrain, qui s'ouvre sur une mise en garde salutaire: ce livre n'est pas un panthéon d'héros déjà auto-héroïsés. Neveu est allé à la recherche de quidams, militants de fond, pour qu'ils et elles lui racontent sans fanfaronnerie ce qui les anima il y a 54 ans déjà. Avec style, donc, Neveu leur engagement d'avant-hier, leurs désillusions d'hier et leur combat d'aujourd'hui. Que reste-il, non de 1968, mais de l'engagement?
+++

«La Rébellion est-elle passée à droite?». Réflexions autour du (stimulant) essai de Pablo Stefanoni

D'un côté, « une gauche à court d’images du futur, en partie parce que le futur lui-même est en crise». De l'autre, «les nouvelles droites radicales [qui] représentent une sorte de front uni "antiprogressiste"». Le journaliste et docteur en histoire livre un essai sans concession. Mais a-t-il bien raison de dire, dans le sillage de Dudda: « de nos jours, la droite est punk et la gauche est puritaine » ?
+++

Mathilde Larrère et ses couillotines

Il était temps de réparer cette erreur: l’historienne Mathilde Larrère n’avait jamais été convoquée Au Poste. C’est chose faite. L’autrice est venue pour son nouveau forfait: «Guns and Roses, Les objets des luttes féministes» (Edition du Détour), encyclopédie matérielle et jubilatoire des objets, réels ou symboliques, des combats des féministes. C'est illustré par l'illustre Fred Sochard et c'est parfait.
+++

Gilles Perret: reprise en main

Le film est une réussite. Fable montagnarde, et ouvrière, sous fond de capitalisme vorace, Reprise en main marque l’irruption dans la fiction du dénommé Perret Gilles, favorablement connu de nos services pour son travail acharné de documentariste au front (J’veux du Soleil, Debout les femmes). Ça fait beaucoup de (bonnes) raisons de le convoquer Au Poste.
+++

Colloque 2022, Armes policières mutilantes

Une journée complète de débats campagne StopArmesMutilantes depuis la (superbe) Carmagnole, Montpellier. Avec Arié Alimi (avocat), Ian B (Désarmons-les), Chloé Chalot (Syndicat des avocats de France), Paul Rocher (chercheur), Pierre Douillard-Lefèvre, Laurent Théron et Christian Tidjani (Assemblée des Blessés), Laurent Thines (ophtalmologue), Mélanie N'Goye Gaham (Mutilés pour l'exemple), et beaucoup autres.
+++

Pauline Rapilly Ferniot! Convocation spéciale!

Mercredi, la militante écologiste a saboté la conférence de presse internationale de Le Pen. Son outil: une simple pancarte (où Le Pen et Poutine, en photo, sourient et se serrent la main). Ses effets: une brutale évacuation de force. Ses retombées: une passe-twitter entre Le Pen et Darmanin, sur qui gère l'ordre et comment.