Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 1476 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

IGPN

10 articles
+++

#ViolencesPolicières: et maintenant?

Rencontre avec Pierre Douillard (« Nous sommes en guerre », Grévis) et David Dufresne (« 19h59 », Grasset). Maintenant que la question des brutalités policières est posée dans la société, quelles sont les nouvelles menaces? Et comment y faire face?
+++

Police: état des lieux

Les flics: leur nature, leur rôle --- et leur évolution. Dans «Police et Société en France» (SciencesPo Les Presses), le chercheur Jacques de Maillard ausculte la «maison police» sous tous les angles. Une maison en pleine transformation, sous le quadruple effet de la diffusion du nouveau management public, de la privatisation de la sécurité, du regard citoyen et des régulations émergentes. Pour cette analyse en profondeur, le discret et ô combien précieux patron du Cesdip (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales), Jacques de Maillard, a réuni parmi les meilleurs sociologues de la question. Il était notre invité.
+++

IGPN: une institution au-dessus de tout soupçon?

Frédéric Charpier, auteur bien (re)connu d'ouvrages sur la police depuis trois décennies, livre avec «IGPN : une institution au-dessus de tout soupçon? » (Albin Michel) une enquête en demi-teinte sur l'Inspection générale de la police nationale. On l'a cuisiné comme il se devait. Deux bonnes heures serrées sur la police des police, son histoire, ses méthodes, sa (non) indépendance, le rôle des observateurs de la police.
+++

Comment survivre aux violences policières?

En 2012, Farid El Yamni perdait son frère, mort après une violente opération de police. En 2013, la mère de Makan Kebe est éborgnée, par un tir de flash-ball. Depuis, le frère et le fils se battent pour faire jaillir la vérité. Parmi leurs armes : l’écriture. Deux histoires terribles, deux livres puissants. Farid El Yamni et Makan Kebe sont venus nous raconter leur vie et leur combat.
Plus que jamais! Si Au Poste vous aide à tenir, aidez Au Poste à tenir!
Faire un don