Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 921 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Europe

6 articles
28 03 24 Pierre Plottu, Franck Johannès & Nicolas Lebourg
+++

Extrêmorama #1: «Marine Le Pen est la version adoucie du RN; Bardella, la jambe droite du duo»

#AuPoste est fier de lancer son nouveau rendez-vous régulier : Extrêmorama, co-animé par Nicolas Lebourg, historien bien bien réputé des extrêmes droites, et bien bien connu de nos services. Un club de la presse focus sur les fascismes, et qui va réunir les meilleurs chercheurs et chercheuses, journalistes, historiennes et historiens de France et de Navarre.
Disclose Espionnage des journaliste Macron
+++

Espionnage des journalistes: la France fait bloc aux côtés de six Etats européens

La France, l’Italie, la Finlande, la Grèce, Chypre, Malte et la Suède veulent torpiller la première loi européenne visant à protéger la liberté et l’indépendance des médias dans l’UE en militant activement pour autoriser la surveillance des journalistes, au nom de « la sécurité nationale », révèlent des documents obtenus par Disclose, en partenariat avec Investigate Europe et Follow the Money. Enquête qu'AuPoste reproduit ici avec leur aimable autorisation.
+++

«On ne peut pas accueillir toute la misère du monde» (démolition totale)

C’est une déclaration de Rocard, devenue indépassable. Depuis, la phrase claque comme un couperet. Elle tranche tout débat. Pierre Tevanian, philosophe, co-animateur du site Les mots sont importants, et Jean-Charles Stevens, juriste, auteurs de « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde » (Anamosa), démontent mot à mot ce « coup de force rhétorique ». Arguments, chiffres et références à l’appui, il s’agit de défaire une « xénophobie autorisée », mais aussi de réaffirmer la nécessité de l’hospitalité. Ils étaient convoqués Au Poste.
+++

La République pourrait-elle résister à l’extrême droite au pouvoir?

Ça n’arrive pas qu’aux autres, qu’ils soient Hongrois ou Polonais. En France aussi, le « choc autoritaire » menace. Le groupe écologiste européen vient de publier une étude juridique internationale sur la capacité des institutions françaises à maintenir un Etat de droit en cas d’arrivée au pouvoir de devinez-qui (ou de dérive continue de ce qui nous arrive). Les auteurs ont appliqué la méthodologie dite du « stress test » – tests de résistance opérés par la Banque centrale européenne pour éprouver la solidité financière des banques. Leur bilan : globalement alarmant. Gwendoline Delbos-Corfield (eurodéputée Verte) et Mélanie Vogel (sénatrice EELV, co-présidente du Parti Vert Européen) étaient ce lundi 19 septembre 2022 #AuPoste pour décortiquer tout ça. Derrière leur bonne humeur : l'effroi. L'étude comparée Pologne/Hongie/France n'a rien de rassurant.
Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don