Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 1251 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Banlieue

20 articles
Paris face à la violence olympique avec Jade Lindgaard
+++

JO 2024: Paris face à la violence olympique

Pour quelques jours de festivités, on a rasé des vies. Et offert aux géants de de la construction Vinci, Eiffage, Nexity une banlieue bankable, connectée, moderne, lucrative, sans gueux qu'on ne saurait voir, sans jardins ouvriers qui gâchent la vue des jeunes gens modernes espérés. Jade Lingaard, dont c'est la première venue Au Poste, est allée à la rencontre de ceux qu'on a chassés et de ceux qui sont restés. Son enquête s'intitule: «Paris 2024: une ville face à la violence olympique» (Divergences).
Sur les traces des rixes perdues avec Olivier Bertrand
+++

Sur les traces des rixes perdues

Longtemps, dans un autre temps, Olivier Bertrand couvrait les banlieues pour Libération. Il traquait les corrupteurs, racontait les gens de peu, secouait la rédaction. Il y a trois ans, une rixe mortelle dans son quartier d'enfance (Vieillet, une cité de Quincy et d’Épinay-sous-Sénart) le ramène à sa jeunesse, les illusions, les siennes, les nôtres. Pourquoi et comment on est passé des bagarres aux duels sanglants?
Ladj Ly et Giordano Géderlini
+++

Ladj Ly et Giordano Géderlini convoqués Au Poste!

La scène qui ouvre le film est d'une rare puissance. Dans la cage d'escalier du Batiment 5 de Clichy-Montfermeil, personne ne sait trop comment porter un cercueil encombrant. Le lieu sera bientôt évacué, sur ordre anticipé d'un maire facho comme pas deux. Ce cercueil, c'est une idée (encombrante) de la banlieue (encombrante). «Bâtiment 5» est le second long métrage de Ladj Ly, après son tonitruant «Les Misérables» (Prix du Jury à Cannes, et 4 César dont Meilleur film).
+++

Marche pour l’égalité de 1983. Qu’en reste-il? Débat avec celles et ceux qui l’ont faite

Elle ne fut pas la première, ni la dernière, mais la matrice de toutes les marches anti-racistes. Alors qu'on célèbre aujourd'hui, parfois un peu à l'emporte pièce, ses 40 ans, comme il en fut de ses 10, 20 et 30 ans, l'heure est au bilan. Qu'avons nous à retirer, apprendre, conserver de cet élan qui fut magistral, national, et de toute beauté? De cette marche pour l'égalité et contre le racisme, improprement appelée «des Beurs». Que dire de ses héritiers et héritières?
+++

Soulèvement quartiers 2023: le fiasco de (toutes) les politiques publiques. Avec Renaud Epstein, sociologue

Il y a un peu plus d'un an, Au Poste avait eu le bonheur de recevoir le bien bien cordial Renaud Epstein pour son livre «On est bien arrivés», collection kodachrome de cartes postales des quartiers. Cette fois, c'est moins drôle et c'est urgent, le professeur à Science Po Saint-Germain en Laye qu'il est, vient nous expliciter son analyse: ce qui s'est joué avec les émeutes, ce n’est pas tant l’échec de la politique de la ville, et des prétendus-millliards-jetés-par-les-fenêtres, que le fiasco de toutes... les politiques publiques, prises dans leur ensemble.
Plus que jamais! Si Au Poste vous aide à tenir, aidez Au Poste à tenir!
Faire un don