Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 1093 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Sandrine Rousseau convoquée Au Poste

Après son éviction de la campagne EELV, Sandrine Rousseau est revenue Au Poste. Une heure de transparence, de courage, de doutes et de combat. Et quelques révélations. @EELV, les off, les buzz, bad ou non, de la sincérité dans un monde préfabriqué, #GIEC, #MeToo, la campagne, les femmes, la radicalité et «le bruit du frigo». A revoir dans son intégralité.

Quelques jours à la suite du mauvais papier du Parisien, construit sur des discussions informelles non destinées à être publiées – ainsi que, selon l’intéressée, des mensonges, Sandrine Rousseau est mise en retrait de la campagne présidentielle de Yannick Jadot. Elle a choisi de confier #AuPoste sa première intervention publique, pour mettre au clair ses positions et rétablir le cours des événements.

Je ne retrouve pas dans la campagne de Yannick Jadot ce que j’ai porté durant la primaire. Je ne comprends pas la stratégie, pourquoi on porte une écologie conformiste qui ne rencontre pas le succès espéré.

Sandrine Rousseau

Sur le fond de la campagne, trop consensuel, comme sur la forme, trop « monotone », Sandrine Rousseau jette un regard sévère et regrette nombre de possibilités manquées de porter une écologie de gauche, « s’opposant frontalement à ses intérêts contraires ». Décidée à continuer à porter au sein de son parti – et depuis celui-ci – la bataille culturelle qui est la sienne, et qui a obtenu près de 50% à la primaire du parti, elle regrette de ne pas pouvoir s’y exprimer sincèrement, de devoir se cantonner à la communication contrôlée et formatée habituelle des politiques qui ne touche plus grand-monde.

À mes yeux, on ne peut pas du tout imaginer un monde écologique dans un monde libéral, c’est incompatible. Il nous faut trouver la capacité à transformer, à s’opposer, à garantir en toutes circonstances l’intérêt commun contre les intérêts particuliers. Je ne fais pas le procès à Yannick Jadot, je pense qu’il serait capable de le faire, mais il faudrait le montrer.

Sandrine Rousseau

Cap sur les 1200 donateur·rice·s !
Faire un don
Total
0
Share