Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 1232 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Nanterre, Nahel, émeutes: que fait la police?

Ce matin, Au Poste a convoqué Anthony Caillé, flic et porte-parole de la CGT Intérieur Police.

La veille, le 29 juin, le syndicat CGT Police avait mis en garde Beauvau, Macron et l’Etat. Et demandé «de procéder à une profonde réforme de l’usage de la force publique, de son cadrage et du fonctionnement global du service public de la police».

Pendant deux heures, on l’a cuisiné sur la nature et les évolutions de son institution. Son regard sur le racisme au sein de la police, ses recrutements hasardeux, ses formations défaillantes, le rôle des syndicats majoritaires ou non. Pourquoi certains deviennent flics, pourquoi d’autres quittent la maison, pourquoi, lui, «ne veut pas laisser la police» aux mains de ceux-lâ mêmes qu’il combat. Deux heures d’entretien et de café serrés.

1 commentaire
  1. Bonne audition, qu’en est-il de vigie police autre syndicat “de gauche” ou du moins honnête tout simplement ? Je crois c’est difficile d’exercer dans un service public où une partie des gens pensent à leur carrière avant même le sens de leur métier. et si je puis me permettre cette petite critique, ceci ne ressort pas trop de l’entretien. Mais soit on privilégie la carrière, soit on tente de garder du sens au métier, et là, chaque matin du mets l’armure avant d’aller bosser ! LANGLOIS de VIGIE parlait de soupçons ed bourrage d’urne électorale avec les procurations sur les élections professionnelles, il serait bon de savoir si cette initiative est beaucoup plus importante sur une élection qui autorise pourtant le vote sur le temps de travail ?

Plus de commentaires.

Cap sur les 1789 donateur·rice·s populaires !
Faire un don
Total
0
Share