Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 1251 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Les enfants de la cité face à l’«ordre républicain» avec Magda Jouini & Laurent Bonelli

L’Université Paris Nanterre organise trois colloques en collaboration avec les acteurs associatifs et territoriaux pour croiser les regards, à partir et au-delà de l’actualité, sur la présence et les interventions des forces de police dans les quartiers populaires. Trois débats, trois directs Au Poste.

Avec: Magda Jouini, porte-parole du Front de Mères et Laurent Bonelli, Professeur de science politique à l’Université Paris Nanterre.

Merci!

Article en accés libre grâce aux donatrices & donateurs.
Je donne pour

Soutenir un site 100% autonome
Renforcer le débat public sur les libertés publiques
Bénéficier de 66% de réduction d'impôt

Et je ferai un don plus tard (promis!)

Sans médias indépendants, pas de riposte.

Libertés publiques, politique, cinéma, Histoire, littérature & contre-filatures. #AuPoste invite chercheur·es, écrivain·es, philosophes, sociologues, avocat·es, punks et punkettes, cinéastes, artistes et hacktivistes, écoterroristes, féministes.

Crée en 2021, #AuPoste pose un regard critique sur le monde, puisant dans l'histoire, les sciences sociales, les actions et réflexions engagées. L'émission traque les coups de boutoir fait, comme jamais depuis 50 ans, aux libertés individuelles et fondamentales. Vigie autant qu'aiguillon, #AuPoste nourrit le débat public sur les libertés publiques. En nous aidant, vous le renforcez à votre tour.

#AuPoste n’a ni propriétaire milliardaire ni actionnaires. Sans publicité, sans intérêt financier, vos seuls dons sont notre seul rempart. Aucune force commerciale ni politique n'a d'influence sur notre travail.
Chaque contribution compte, même modique. A prix libre, chacun contribue à la hauteur de ses moyens, et de ses besoins (et anonymement, si souhaité). Les dons récurrents sont le moyen idéal pour nous nous permettre de pérenniser notre travail de fond. Chaque année, nous publions un bilan complet.

Chaque don contribue à maintenir nos contenus disponibles / par tout le monde / à tout instant et partageables. Nos enquêtes, nos émissions, nos podcasts: tout est en gratuit. Mais coûteux à produire.

Déductions fiscales

Je fais un don #AuPoste et, si je le souhaite, je deviens un Bernard Arnault de la contre-information:

Je suis un particulier: je bénéficie d'une réduction d'impôt à hauteur de 66%. Ainsi un don de 100€ me revient à 34€.

Mon reçu fiscal m'est directement envoyé par J'aime l'info, l’organisme d’intérêt général, qui collecte les dons pour #AuPoste.

Mes nom et adresse ne seront jamais divulgués. Les dons se font de manière entièrement privée. A tout moment, je peux suspendre, annuler ou ajuster mes dons.


A quoi servent vos dons

Préparation et animation des émissions, salaires (journalistes, modératrices, développeurs), locaux et frais courants, graphistes, supports techniques, matériel (tournage, montage), abonnements-soutiens à la presse indépendante.

Toutes les infos dans DONS, et dans le bilan complet 2023 #AuPoste.

Pour des raisons techniques involontaires, certaines parties du colloque sont plus difficilement audibles que d’autres. Nous avons remixé au mieux. Merci.

LE DÉBAT EN QUELQUES MOTS

Magda Jouini représente l’organisation politique Front de Mères, co-fondée il y a 7 ans par Fatima Ouassak (déjà convoquée Au Poste). Elle partage la détresse d’une jeunesse porteuse d’une charge mentale raciale, sans cesse confrontée à la pauvreté, à la violence, à la pénurie de service publics, au décrochage scolaire «accentué par la ghettoïsation de ces habitations post coloniales».

L’ordre républicain devient sécuritaire, autoritaire, répressif. On voit nos enfants démunis, dans un environnement dangereux et hostile, quotidiennement victimes de contrôles au faciès, qui se terminent mal, parfois en tragédies. La liste est bien trop longue, et elle continue.

Magda Jouini

Le sociologue Laurent Bonelli commence par insister sur l’actualité d’un appel de 1974 pour un tribunal populaire, rappelant que «la police n’est pas là pour appliquer le droit – ou alors par hasard, mais avant tout une institution de maintien de l’ordre social ».  L’appel était signé Jean-Paul Sartre.

Le pouvoir est devenu tellement dépendant qu’il n’ose pas sortir de cette pensée magique de la police comme réponse à tout. Il y a beaucoup de sujets sur lesquels la police est plus un problème qu’une solution.

Laurent Bonelli

Pourtant, explique Laurent Bonelli, malgré un matériel plus offensif et des politiques plus répressives, la police elle-même est consciente de son incapacité à juguler ces problèmes. Ne serait-il donc pas temps «d’arracher la police à des contentieux auxquels elle n’a rien à faire, comme les problèmes scolaires, le confinement, les conflits sociaux de l’espace, l’enfermement à défaut de soins ?»

Plus que jamais! Si Au Poste vous aide à tenir, aidez Au Poste à tenir!
Faire un don
Total
0
Share