Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 916 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

La liberté d’informer sous les assauts (répétés) des lois commerciales

A Rouen, l’équipe du Poulpe («média normand d’investigation») a vu ses courriels fouillés par de zélés huissiers mandatés par un tribunal de commerce. Le but: savoir qui leur avait parlé dans une sombre affaire de dépollution de site industriel. Aux orties, le secret des sources! A Paris, c’est la discrète, mais ô combien influente, Lettre A, quotidien d’investigation, qui se voit attaquée par… un autre éditeur de presse pour… «concurrence déloyale». Et par le groupe Casino qui lui réclame la bagatelle de 13,7 millions €.

Après Reflets, après Médiapart, Le Poulpe et la Lettre A font l’objet d’attaques sournoises. Quand le Droit commercial entend dicter le Droit de la presse. Etaient Au Poste : Octave Bonnaud (rédacteur en chef de la La Lettre A) et Manuel Sanson (Le Poulpe)

Article précédent

Debord, Guy: Politique du spectacle et spectacle de la Politique. Avec Anselm Jappe.

Article suivant

There is no alternative (Margaret Thatcher enfer). Soirée TV avec le réalisateur Podrovnik

Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don
Total
0
Share