Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 986 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don
Elias Sanbar a quinze mois lorsque sa famille s'installe au Liban après la proclamation de l'État d'Israël. En 1969, il poursuit ses études à Paris. Par la suite, il enseigne le droit international à l'université Paris VII. Il enseigne ensuite au Liban puis aux États-Unis à l'université de Princeton. Il se lie d'amitié avec le philosophe français Gilles Deleuze.

Israël, la Palestine, et «la dernière guerre?». Elias Sanbar #AuPoste

Alors que la guerre gagne Rafah, et ses 1,5 million de réfugiés, Au Poste a le bonheur de recevoir ce lundi Elias Sanbar, ex ambassadeur de la Palestine auprès de l’Unesco, délégué de la Palestine aux accords de Madrid, traducteur et historien, grand ami de la paix et de Deleuze. Elias Sanbar est l’une des voix palestiniennes qui portent.

Il publie ces jours ci un livre court et incisif, «La dernière guerre ? Palestine, 7 octobre 2023 – 2 avril 2024» (Tracts/Gallimard). Dans ce texte d’intervention, il surnomme son peuple «les Peaux rouges de Palestine», et Gaza, une «Réserve indienne» dont le sort est connu. Hier le bilan de la guerre à Gaza a dépassé les 35 000 morts et les 78 000 blessés, selon le Hamas.


«La dernière guerre ?» commence par ces mots, en écho à ceux de l’écrivain Amos Oz («aidez nous à divorcer»): «Pour divorcer, il eût fallu avoir été déjà mariés, quand ce conflit était né dans l’impossibilité même d’une union.»

Elias Sanbar a accepté notre convocation #AuPoste et c’est un honneur.

Merci!

Article en accés libre grâce aux donatrices & donateurs.
Je donne pour

Soutenir un site 100% autonome
Renforcer le débat public sur les libertés publiques
Bénéficier de 66% de réduction d'impôt

Et je ferai un don plus tard (promis!)

Sans médias indépendants, pas de riposte.

Libertés publiques, politique, cinéma, Histoire, littérature & contre-filatures. #AuPoste invite chercheur·es, écrivain·es, philosophes, sociologues, avocat·es, punks et punkettes, cinéastes, artistes et hacktivistes, écoterroristes, féministes.

Crée en 2021, #AuPoste pose un regard critique sur le monde, puisant dans l'histoire, les sciences sociales, les actions et réflexions engagées. L'émission traque les coups de boutoir fait, comme jamais depuis 50 ans, aux libertés individuelles et fondamentales. Vigie autant qu'aiguillon, #AuPoste nourrit le débat public sur les libertés publiques. En nous aidant, vous le renforcez à votre tour.

#AuPoste n’a ni propriétaire milliardaire ni actionnaires. Sans publicité, sans intérêt financier, vos seuls dons sont notre seul rempart. Aucune force commerciale ni politique n'a d'influence sur notre travail.
Chaque contribution compte, même modique. A prix libre, chacun contribue à la hauteur de ses moyens, et de ses besoins (et anonymement, si souhaité). Les dons récurrents sont le moyen idéal pour nous nous permettre de pérenniser notre travail de fond. Chaque année, nous publions un bilan complet.

Chaque don contribue à maintenir nos contenus disponibles / par tout le monde / à tout instant et partageables. Nos enquêtes, nos émissions, nos podcasts: tout est en gratuit. Mais coûteux à produire.

Déductions fiscales

Je fais un don #AuPoste et, si je le souhaite, je deviens un Bernard Arnault de la contre-information:

Je suis un particulier: je bénéficie d'une réduction d'impôt à hauteur de 66%. Ainsi un don de 100€ me revient à 34€.

Mon reçu fiscal m'est directement envoyé par J'aime l'info, l’organisme d’intérêt général, qui collecte les dons pour #AuPoste.

Mes nom et adresse ne seront jamais divulgués. Les dons se font de manière entièrement privée. A tout moment, je peux suspendre, annuler ou ajuster mes dons.


A quoi servent vos dons

Préparation et animation des émissions, salaires (journalistes, modératrices, développeurs), locaux et frais courants, graphistes, supports techniques, matériel (tournage, montage), abonnements-soutiens à la presse indépendante.

Toutes les infos dans DONS, et dans le bilan complet 2023 #AuPoste.

Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don
Total
0
Share