Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 992 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Hacker Protester ! Les nouveaux outils des nouvelles luttes citoyennes

Depuis des mois, Geoffrey Dorne, designer de profession, curieux par vocation, observe, scrute, et répertorie les outils neufs de lutte citoyenne à travers le monde. Bricolées, détournées, hackées, ces armes d’auto-défense au service de la justice sociale et environnementale du XXIe siècle, sont plus surprenantes et ingénieuses les unes que les autres. Dorne en revient avec un livre tout chaud : « Hacker Protester » (hckr éditions). Sa convocation Au Poste était inéluctable (d’autant plus que l’émission lui doit ses logos, ses émoticônes et tant d’autres visuels !).

Jeune étudiant de 25 ans, Geoffrey rédige son mémoire sur « le hacking et le design », sujet traitant du mélange des deux disciplines, pour détourner  les systèmes de surveillance. S’en suivent quelques années plus tard, l’écriture de son premier livre « Hacking citoyen » sur la manière de se réapproprier la ville (détourner des systèmes, se brancher sur les réseaux électriques, abriter les sans-abris, recréer de la nature en ville…).

D’où vient ce besoin de répertorier les méthodes de luttes ?

Son parcours l’amène à travailler à la fondation Mozilla France, à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés), au CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire), à la fondation Wikimédia, au CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique), ou encore à la Quadrature du Net. Peu à peu, Geoffrey se découvre une fascination pour l’intelligence citoyenne mise en œuvre lors des luttes sociales, protestations et révolutions à travers le monde. Commence un minutieux travail de collection, visant à partager cette intelligence collective.

Comment écrire si ouvertement sur ce sujet ?

De nombreuses techniques décrites dans l’ouvrage sont « à la limite de la légalité », voire pour certaines, tout à fait illégales.  Ainsi, l’ouvrage se consulte plus comme une compilation ethnographique à simple but d’archivage, que comme un guide pour guérilleros en herbe.

Les pages ne se succèdent pas seulement en détaillant la manière dont les manifestants à travers les pays et les époques, recouvrent soit leurs bras de film alimentaire pour masquer leurs tatouages, soit les véhicules de la presse, de Post-it revendicatifs. On y découvre aussi des entretiens avec des militants des droits citoyens, comme Olivier Laurelli (fondateur de Reflets.info), Olivier Tesquet ( « État d’urgence technologique » ), Mathilde Larrère ( « Il était une fois les révolutions » )… qui contextualisent chaque chapitre. 

Les tactiques d’expression ont également la part belle, au fil d’un chapitre fourmillant d’exemples et d’anecdotes réutilisables, à base de peintures, de miroirs, de sprays et autres matériaux insolites : des objets du quotidien mis au service de la défense face la répression.

Face à la multiplication des remises en cause du système capitaliste tout autour du monde, la répression, partout, se durcit ; accompagnée de lois accommodantes et liberticides. La lutte pour les droits humains et la dignité n’a jamais eu tant besoin de l’imagination de chacun, et de la mise en œuvre collective.

Hong-Kong, France, Biélorussie, Kazakhstan, Thaïlande, Ukraine… en 2022, le monde a changé, l’activisme aussi. Le citoyen hacker ne protège plus uniquement son environnement mais l’Environnement, la Liberté et la Démocratie.

Hacker Protester est un guide pratique qui étudie au travers le monde, 100 outils de lutte citoyenne. Bricolés, détournés, hackés, ces armes d’auto-défense sont au service de la justice sociale et environnementale du XXIe siècle.

https://hckr.fr/

Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don
Total
0
Share