Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 992 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don
Florent Marcie, Olivier Azam et David Dufresne lors du débat AI At War à Paris, 13 mai 2014

Ciné-débat «A.I. AT WAR» de Florent Marcie

Quand Florent Marcie passe par chez nous avec un film sous le bras, c’est un événement international. Le cinéaste filme en Ukraine depuis les premiers jours et il est difficile de prévoir des projections mais il était de passage à Paris le 13 mai et a présenté cette séance exceptionnelle de son film A.I. AT WAR. Une soirée organisée par Les Mutins de Pangée (CinéMutins) et Au Poste, grâce au cinéma Espace Saint-Michel.

En accord avec Florent, nous avons expurgé son film de la rediffusion de notre ciné-débat. AI AT War devrait être bientôt disponible sur la magnifique plateforme des Mutins de Pangée. Un immense merci pour son acceuil à l’Espace Saint-Michel, haut lieu de la cinéphilie depuis… 1912

Merci!

Article en accés libre grâce aux donatrices & donateurs.
Je donne pour

Soutenir un site 100% autonome
Renforcer le débat public sur les libertés publiques
Bénéficier de 66% de réduction d'impôt

Et je ferai un don plus tard (promis!)

Sans médias indépendants, pas de riposte.

Libertés publiques, politique, cinéma, Histoire, littérature & contre-filatures. #AuPoste invite chercheur·es, écrivain·es, philosophes, sociologues, avocat·es, punks et punkettes, cinéastes, artistes et hacktivistes, écoterroristes, féministes.

Crée en 2021, #AuPoste pose un regard critique sur le monde, puisant dans l'histoire, les sciences sociales, les actions et réflexions engagées. L'émission traque les coups de boutoir fait, comme jamais depuis 50 ans, aux libertés individuelles et fondamentales. Vigie autant qu'aiguillon, #AuPoste nourrit le débat public sur les libertés publiques. En nous aidant, vous le renforcez à votre tour.

#AuPoste n’a ni propriétaire milliardaire ni actionnaires. Sans publicité, sans intérêt financier, vos seuls dons sont notre seul rempart. Aucune force commerciale ni politique n'a d'influence sur notre travail.
Chaque contribution compte, même modique. A prix libre, chacun contribue à la hauteur de ses moyens, et de ses besoins (et anonymement, si souhaité). Les dons récurrents sont le moyen idéal pour nous nous permettre de pérenniser notre travail de fond. Chaque année, nous publions un bilan complet.

Chaque don contribue à maintenir nos contenus disponibles / par tout le monde / à tout instant et partageables. Nos enquêtes, nos émissions, nos podcasts: tout est en gratuit. Mais coûteux à produire.

Déductions fiscales

Je fais un don #AuPoste et, si je le souhaite, je deviens un Bernard Arnault de la contre-information:

Je suis un particulier: je bénéficie d'une réduction d'impôt à hauteur de 66%. Ainsi un don de 100€ me revient à 34€.

Mon reçu fiscal m'est directement envoyé par J'aime l'info, l’organisme d’intérêt général, qui collecte les dons pour #AuPoste.

Mes nom et adresse ne seront jamais divulgués. Les dons se font de manière entièrement privée. A tout moment, je peux suspendre, annuler ou ajuster mes dons.


A quoi servent vos dons

Préparation et animation des émissions, salaires (journalistes, modératrices, développeurs), locaux et frais courants, graphistes, supports techniques, matériel (tournage, montage), abonnements-soutiens à la presse indépendante.

Toutes les infos dans DONS, et dans le bilan complet 2023 #AuPoste.

Résumé : Dans Mossoul et Raqqa dévastées par la guerre, puis à Paris pendant le soulèvement des Gilets jaunes, le réalisateur confronte Sota, un robot doté d’intelligence artificielle, avec la tragédie des hommes. Au gré des péripéties, la relation qui se noue avec la machine interroge notre condition et notre avenir.



Pour la première fois, Florent Marcie a tourné avec comme compagnon un petit robot du nom de Sota, qu’il a amené en Syrie, en Irak, puis sur les Champs-Élysées pendant les manifestations des Gilets Jaunes, la première fois de sa vie où Florent a d’ailleurs été blessé, lui qui a vécu pourtant les sièges de Sarajevo, de Tchéchénie, les combats en Afghanistan pendant des années ainsi qu’en Libye, Syrie, Irak… Blessé par un LDB de la police française ! Cette image a énormément circulé sur les réseaux sociaux à ce moment là et c’est de cette façon que Florent est réapparu en France, avant de repartir vers de nouvelles aventures cinématographiques hors du commun.

A.I. AT WAR a été montré dans différents festivals dans le monde et une seule fois en France (au cinéma Le Balzac en 2020 avec un duplex avec Florent depuis Kiev). Ne manquez pas cette nouvelle séance !

Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don
Total
0
Share