Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses seuls donatrices et donateurs

Faire un don

Justice

17 articles
Sous-catégories
+++

Julian Assange, dernière chance (avec son comité de soutien)

Son dernier appel contre l'extradition vers les Etats Unis a été rejeté il y a quelques jours. Si Julian Assange est expulsé, 175 ans de prison l'attendent. Depuis 4 ans, il croupit dans le Guantanamo britannique (Belmarsh). Victime de lawfare (instrumentalisation de la justice à des fins politiques), abandonné de beaucoup, Assange attend le couperet, tandis que ses soutiens se mobilisent. Un Au Poste à quelques jours du concert de soutien à Paris.
+++

Arrestations abusives, gardes à vues arbitraires, PV «Minority report»: le délire français.

Etienne, Elias, Chloé ont été interpellés dernièrement en marge des manifestations contre la réforme des retraites. Avec d'autres, ils ont monté une boucle téléphonique, devenue collectif: Stop GAV arbitraires. En quelques jours, ce sont plus de 100 plaintes qui ont été déposées pour «atteinte arbitraire à la liberté» et «entrave à la liberté de manifester».
+++

Alice Géraud, «Sambre : radioscopie d’un fait divers» ou l’effroyable mécanique de l’échec police-justice

Pendant trente ans, il fut une silhouette qui hantait le Nord industriel. Il violait, agressait --- au petit matin, des dizaines de femmes, brisées à jamais. Puis il s'arrêtait. Et recommençait. Alice Géraud, écrivaine, scénariste, ex-journaliste (Libé, Les Jours), est allée à la rencontre de ses victimes.
+++

État des lieux des prisons : une honte Française

Il y a les polémiques à la con, les kartings de la pensée-minute, et il y a la réalité des geôles françaises. Dominique Simonnot, contrôleuse générale des lieux de privation de liberté, une amie, de longue date, est venue nous raconter ce qu’elle sait, ce qu’elle voit, et ce qu’elle entrevoit. Comme elle sait faire : toujours franche, et sincère. Au Poste, elle a tenu un discours qui tranche. Un discours courageux. Un discours fort.
+++

«Violences judiciaires»: et si le problème de la justice c’était… la police ?

Raphaël Kempf, avocat bien connu de nos services (il est convoqué pour la troisième fois au Poste) sait de quoi il parle, quand il parle de « violences judiciaires », titre de son dernier ouvrage paru en ce mois de septembre 2022. En effet, depuis plusieurs années, il défend partout en France des gilets jaunes, et plus globalement ce qu'il nomme des opposants politiques, pris dans l'étau de la machine judiciaire. Il se sert de ses nombreuses expériences à la barre pour montrer comment l'état instrumentalise la justice pour réprimer les mouvements sociaux, tout en entretenant l'immunité dont bénéficient les forces de l'ordre.