Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 916 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Caméras de surveillance sous surveillance. Au Poste reçoit David Libeau, auteur de l’app géniale qui permet de récupérer les/nos images

Il y a moins d’une semaine, David Libeau a eu une idée simple et géniale. Cartographier les caméras de surveillance de la Préfecture de Police de Paris et les mettre sous surveillance. Par son app, on sait quelles caméras nous filment et comment en réclamer les images.

La Préfecture, depuis, a modifié les demandes d’accès. Le projet Camerci est open source. D’autres villes pourraient s’ajouter. David nous raconte son travail, ses outils, la CNIL, la Préfecture de Police, et les premiers retours.

  • Annonce: https://twitter.com/DavidLibeau/status/1629877954070077445
  • Le site: camerci.fr
  • Réaction Préfecture de Police https://twitter.com/DavidLibeau/status/1631620365804765186
  • Tout comprendre sur le droit d’accès aux vidéos de caméras de surveillance: https://blog.davidlibeau.fr/tout-comprendre-sur-le-droit-dacces-aux-videos-de-cameras-de-surveillance/
5 commentaires
  1. Bonjour 🙂
    (car oui c’est un droit) … plus pour longtemps, la macronie c’est ça, tout est autorisé, tant qu’on ne s’en sert pas :p
    et bientot des restrictions, des blocages, des pannes imprevues, des lourdeurs administratives, pour rendre ceci inopérant … a suivre.
    et Merci aux deux David 🙂

  2. Risque t-on quelque chose si on demande par voie légale, les images d’une camera, alors qu’on y était pas ? Ce cas doit forcément exister, y ont-ils pensée, qu’ont-ils prévu pour éviter les “abus”, ou demandes erronées ?

  3. Encore un beau projet de lutte contre ce monde de surveillance organisée.Un nouveau David contre Goliath …

Plus de commentaires.

Article précédent

Macron, «la violence civique»: entre aveux et déni

Article suivant

L'État, la police et les étrangers. Avec Louis Witter.

Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don
Total
0
Share