Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 1252 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Bolloré, le JDD, l’extrême-droitisation de la fabrique de l’opinion. Meeting en direct!

Reporters sans frontières (RSF) organisait hier un grand meeting pour défendre l’indépendance éditoriale des médias au Théâtre Libre à Paris. Au Poste en était. 900 personnes s’étaient pressées. Avec, à la fin, un défilé de débriefs: Massiet, Plenel, Schneidermann, Alimi.

Bien sûr, parfois, c’était convenu-convenance, avec ce qu’il (ne) faut (pas) d’entre-soi. C’était aussi un rare moment d’œcuménisme dans un secteur si concurrentiel: celui des grands médias. Parmi les moments forts: les saillies de Julia Cagé, le témoignage de la journaliste Caroline Fontaine (ex-Paris Match) et l’inégalable ambiance punky d’Au Poste.

Présentation de la soirée:

La nomination d’un nouveau directeur de la rédaction au JDD, alors que la Commission européenne vient d’autoriser l’offre publique d’achat du groupe Lagardère par Vivendi, entreprise détenue par Vincent Bolloré, fait craindre la transformation d’un journal historique généraliste de qualité en simple organe d’opinion où les faits et la rigueur journalistique n’auront plus d’importance.

Pour défendre l’indépendance du journalisme et le pluralisme de l’information, RSF organise avec la rédaction du JDD en grève une grande soirée de mobilisation ce mardi 27 juin au Théâtre Libre, au 4, boulevard de Strasbourg dans le 10ᵉ arrondissement de Paris.

Des personnalités médiatiques et politiques, ainsi que des intellectuels, viendront s’exprimer sur scène. Les associations et collectifs de journalistes Informer n’est pas un délit, Stop Bolloré, Un bout des médias, Journalisme et citoyenneté sont partenaires de ce meeting, organisé en solidarité avec la rédaction du JDD. D’autres infos sur le site de RSF.

Plus que jamais! Si Au Poste vous aide à tenir, aidez Au Poste à tenir!
Faire un don
Total
0
Share