Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 986 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Au Poste Ciné-Mutins Club #1: Chili, 50 ans après l’autre 11 septembre

Du rêve socialiste à la dictature. Coup d’Etat au Chili, 50 ans après.

Chaque premier jeudi de chaque mois, à la tombée de la nuit, le média autonome Au Poste s’associe avec les francs-tireurs de la plateforme VOD Ciné-Mutins pour des rencontres grand écran à Césure. Un long métrage de cinéma, l’équipe du film, une projection et ensuite: un débat dinatoire retransmis live et en roue libre sur Au Poste depuis la cantine (ou la terrasse) Et en première partie, pour brasser les genres et les gens, un ou deux courts métrages. Prix libre, satisfaction garantie. En partenariat avec La (super) Scop des Sales Gosses.

PS: Pour celles et ceux qui ne pouvaient pas venir sur place, pour voir les films, ils sont disponibles à prix réduit sur le site des Mutins de Pangée.

Merci!

Article en accés libre grâce aux donatrices & donateurs.
Je donne pour

Soutenir un site 100% autonome
Renforcer le débat public sur les libertés publiques
Bénéficier de 66% de réduction d'impôt

Et je ferai un don plus tard (promis!)

Sans médias indépendants, pas de riposte.

Libertés publiques, politique, cinéma, Histoire, littérature & contre-filatures. #AuPoste invite chercheur·es, écrivain·es, philosophes, sociologues, avocat·es, punks et punkettes, cinéastes, artistes et hacktivistes, écoterroristes, féministes.

Crée en 2021, #AuPoste pose un regard critique sur le monde, puisant dans l'histoire, les sciences sociales, les actions et réflexions engagées. L'émission traque les coups de boutoir fait, comme jamais depuis 50 ans, aux libertés individuelles et fondamentales. Vigie autant qu'aiguillon, #AuPoste nourrit le débat public sur les libertés publiques. En nous aidant, vous le renforcez à votre tour.

#AuPoste n’a ni propriétaire milliardaire ni actionnaires. Sans publicité, sans intérêt financier, vos seuls dons sont notre seul rempart. Aucune force commerciale ni politique n'a d'influence sur notre travail.
Chaque contribution compte, même modique. A prix libre, chacun contribue à la hauteur de ses moyens, et de ses besoins (et anonymement, si souhaité). Les dons récurrents sont le moyen idéal pour nous nous permettre de pérenniser notre travail de fond. Chaque année, nous publions un bilan complet.

Chaque don contribue à maintenir nos contenus disponibles / par tout le monde / à tout instant et partageables. Nos enquêtes, nos émissions, nos podcasts: tout est en gratuit. Mais coûteux à produire.

Déductions fiscales

Je fais un don #AuPoste et, si je le souhaite, je deviens un Bernard Arnault de la contre-information:

Je suis un particulier: je bénéficie d'une réduction d'impôt à hauteur de 66%. Ainsi un don de 100€ me revient à 34€.

Mon reçu fiscal m'est directement envoyé par J'aime l'info, l’organisme d’intérêt général, qui collecte les dons pour #AuPoste.

Mes nom et adresse ne seront jamais divulgués. Les dons se font de manière entièrement privée. A tout moment, je peux suspendre, annuler ou ajuster mes dons.


A quoi servent vos dons

Préparation et animation des émissions, salaires (journalistes, modératrices, développeurs), locaux et frais courants, graphistes, supports techniques, matériel (tournage, montage), abonnements-soutiens à la presse indépendante.

Toutes les infos dans DONS, et dans le bilan complet 2023 #AuPoste.

En présence de la réalisatrice Claudia Soto Mansilla et de l’historienne Eugénia Palieraki

18h : Kümedungun
(Clément Perrot, 2023, 25 minutes)

Au Chili, jamais les entreprises forestières et les grands propriétaires ne s’étaient vu ôter leurs propriétés foncières des mains à une telle cadence. « On récupère le territoire ancestral par l’action directe », m’explique simplement Santos Millao. En plongeant dans le quotidien du Lof de Tranaman, réapparait le canevas du procès historique des récupérations territoriales par les communautés mapuches.

18h30 ON VOUS PARLE DU CHILI : Ce que disait allende
Un film de Chris Marker (1973 – 15 mn)

Interview de Salvador Allende par Régis Debray
« Je crois que la bourgeoisie part d’une erreur, qui fait de l’homme le facteur essentiel dans un processus social. Nous, nous savons que c’est le peuple, que ce sont les masses. Ce qui n’empêche pas qu’un homme peut avoir une influence déterminée à un moment donné. (…) Pour le Chili, bon, s’ils m’assassinent, le peuple suivra sa route. Avec la différence que les choses seront plus dures, plus violentes. Parce que pour le peuple ce sera une leçon très claire, très objective : que ces gens-là ne reculent devant rien… » Salvador Allende

“On vous parle de” est une série de documentaires de contre-information créée par le SLON (Société pour le Lancement des Œuvres Nouvelles), qui s’intéressait entre autres choses à la manipulation de l’information par le pouvoir à travers l’État et les médias officiels.

19h: SEPTEMBRE CHILIEN (1973 – 40mn)

Les journées qui ont suivi le coup d’état du général Pinochet filmées par Bruno Muel et Théo Robichet, tous deux envoyés par les ouvriers du groupe Medvedkine de Sochaux. Ces images poignantes sont passées sous le nez de la junte dans la confusion de la situation et donne à ce film un caractère vraiment exceptionnel.

“J’ai appris la nouvelle du coup d’État par la radio, le matin du 12 septembre 1973, et j’ai pris la décision de partir filmer au Chili. J’ai appelé Théo Robichet, avec la certitude qu’il serait d’accord. Théo était preneur de son, j’étais preneur d’images. Nous étions à l’époque engagés dans l’aventure des groupes Medvedkine, lancée en 1967 à Besançon par Chris Marker et qui se poursuivait à Sochaux. Avec nos amis, ouvriers à la chaîne chez Peugeot, comme dans tous les groupes militants, nous parlions souvent du Chili. Ce qui se passait là-bas nous était proche….” Bruno Muel

Compagnon d’images de René Vautier, de Chris Marker et des groupes Medvedkine (expérience unique de cinéma en usine à Besançon et Sochaux de 1967 à 1974), Bruno Muel a filmé les foyers révolutionnaires algériens et en Amérique du Sud dans les années 60-70. Il nous a quitté en avril dernier.

20h: LES ENFANTS DES MILLE JOURS
Jacques-Henri Bidermann, Claudia Soto Mansilla (2013-90mn)

Pour tuer l’expérience inédite des « mille jours » de l’Unité populaire du gouvernement Allende, une dictature féroce menée par Pinochet a été nécessaire. Quel était le danger ? Que s’est-il passé pendant ces trois ans si occultés de l’histoire chilienne ? Certains de ceux qui ont accompagné Salvador Allende dans cette aventure racontent l’espoir et l’engouement du rêve socialiste.

NAISSANCE D’UNE RÉVOLUTION
Eugénia Palieraki publie fin août «Naissance d’une révolution, Histoire critique du mir chilien» chez le tout nouvel éditeur Terres de feu.

Présentation de l’ouvrage:

Première biographie de l’organisation révolutionnaire chilienne. Avant son anéantissement par le Coup d’État de Pinochet le 11 septembre 1973, le Chili a vécu une révolution sociale hors du commun. L’un de ses protagonistes majeurs était le MIR, organisation atypique dont le présent ouvrage fait la généalogie. Des origines universitaires à la direction du mouvement, l’histoire d’une génération militante se dessine. L’ancrage dans les quartiers, le recours à la violence ou encore le rapport aux institutions : autant de questions stratégiques clés qui jalonnent le propos et demeurent pertinentes, un demi-siècle plus tard, alors que le Chili connaît de nouveaux soulèvements populaires. Postface de Carmen Castillo, cinéaste et écrivaine.

Programme

18h : Kümedungun
18h30: On vous parle du Chili
19h: Septembre chilien
20h: Les Enfants des mille jours
21h30: Débat dinatoire en public avec la réalisatrice Claudia Soto Mansilla et l’essayiste Eugénia Palieraki sur Au Poste

Une soirée en partenariat avec ISKRA
Infos pratiques, bandes annonces, etc sur Cesure.Paris

Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don
Total
0
Share