Média 100% indépendant, en accès libre, sans publicité, financé par ses 992 donatrices et donateurs ce mois-ci !

Faire un don

Alma Dufour, «L’ennemi numéro 1 d’Amazon», en campagne

On l’a qualifiée d’« ennemie n°1 d’Amazon ». Elle fut chargée de campagne des Amis de la Terre contre la surconsommation. Activiste pour le climat NUPES, Alma Dufour vise la 4ème circonscription Seine Maritime (Canteleu, Grand Quevilly, Grand Couronne, Elbeuf). Le Poste l’a convoquée !

Venir critiquer Amazon sur une plateforme détenue par Jeff Bezos… « A cœur vaillant, rien d’impossible », l’intrépide Alma Dufour est venue nous le démontrer dans cet entretien Au Poste.

La présentation de notre invitée s’ouvre avec le sujet des violences policières, thème conducteur de l’émission. Nous comprenons vite que le champ d’action d’Alma Dufour est plus large. La candidate est également engagée dans les luttes écologiques, et s’est fait connaître dans ses luttes contre Amazon au sein du collectif « Les Amis de la Terre ».

Pendant la “loi climat”, on avait réussi à convaincre et la gauche et la droite, c’est-à-dire du PCF aux Républicains, quand même, d’adopter un moratoire sur les nouveaux projets d’entrepôts de e-commerce. Et en fait on s’est fait balayer par la majorité de La République en Marche, qui était tellement majoritaire qu’il n’y avait plus vraiment de débat démocratique dans ce pays.

Alma Dufour

C’est tout naturellement que le sujet du e-commerce lance l’entretien. Radicale Alma Dufour : « Ils savaient qu’il y avait déjà un “French Problem”. On leur a coûté quand même 5 énormes entrepôts en France. Plus les syndicats qui sont plus combatifs qu’ailleurs ». Alma Dufour attaque les sujets des destructions d’emplois, des faillites dans le secteur du textile, de la surconsommation, de la pollution, des fraudes fiscales,…

La première contradiction du chat viendra de Bleu_comme_L_Enfer :

Est-ce que le e-commerce n’est pas bénéfique au pouvoir d’achat ?

Bleu comme l’enfer | Dans le tchat

Alma Dufour ne se démonte pas. Elle démontre pourquoi elle défend un système dans lequel les entreprises doivent payer et faire payer taxes et impôts, alors que leur non versement est un levier majoritairement utilisé par les plateformes de e-commerce pour écraser les prix.

Là où j’ai un peu peur, c’est que les GAFAM, quand on les attaque, ils ripostent. Et ils ripostent bien. Ce ne sont pas des gens qui vont se laisser faire.

Notre invitée dérive vers les différents modèles utilisés par les GAFAM. On saisit que si Apple et Amazon partagent la même initiale, ils appliquent des stratégies quasiment opposées… Oui, Amazon est déficitaire sur le e-commerce ! C’est pourquoi elle est prête à tout pour éviter une séparation de ses branches « vente » et « publicité ». La seconde résorbant les dettes de la première. Or, cette séparation est l’enjeu à Washington d’âpres négociations : les loi anti-trusts pourraient forcer Amazon à revoir sa stratégie.

Pour un emploi créé notamment pour vos fils – parce que ce sont souvent les hommes qui travaillent dans la logistique – ce sont deux emplois qui auraient été détruits pour vos filles car, dans le commerce, c’est l’inverse : beaucoup plus de femmes qui travaillent en masse dans les magasins. Et ça, les gens ne le voient pas.

Alma Dufour termine sa déconstruction méthodique, chirurgicale, du système Amazon en démontrant en quoi cette plateforme, contrairement aux idées reçues, ne créé pas d’emploi mais détruit les employés. C’est enfin le thème de sa candidature aux législatives, au sein la NUPES pour la 4me circonscription de Seine-Maritime, qui sera abordé.

Etes-vous préparée intellectuellement et psychologiquement à risquer de recevoir un torrent de boue durant la campagne ?

Kahov94 | Dans le tchat

N’y a-t-il pas de contradiction entre être activiste et être élu.e politique ? Peut-on tout aborder, tout dire, lorsque l’on est candidat aux législatives ? Se sent-on alors plus proche des activistes ou des camarades politiques ? Sans langue de bois, Alma Dufour explique comment s’effectue la transition d’activiste à candidate, comment il faut parfois savoir adapter son discours et ses méthodes, en tentant de ne jamais compromettre ses idées.

Cap sur les 1000 donateur·rice·s !
Faire un don
Total
0
Share